mercredi , 2 décembre 2020

Le dialogue politique reprend avec beaucoup d’espoir entre opposition et mouvance

C’est plutôt dans une ambiance bon enfant que les acteurs politiques guinéens se sont  retrouvés ce jeudi pour débattre de la vie politique nationale.  Cette rencontre a eu lieu dans la salle des actes du palais du peuple.

 

 

Les points sur lesquels ont porté les discussions sont entre autres, le calendrier électoral, les modalités de mise en œuvre des accords du 20 août 2015, l’installation de la Haute cour de justice, la libération des personnes arrêtées et emprisonnées au cours des  manifestations politiques, ainsi que la mise en place de l’organe de suivi et l’application des accords.

Contrairement aux précédentes rencontres où pouvoirs et oppositions se regardaient en chiens de faïence, la rencontre-ci s’est plutôt déroulée dans une ambiance plus civilisée.

Le consensus et le respect mutuel ont en effet caractérisé les débats, selon plusieurs témoins. En témoignent les propos de Amadou Damaro Camara, député de la mouvance: »les débats ont été fructueux, parfois houleux, mais tout s’est passé dans une atmosphère de convivialité et de respect mutuel. Tout s’est passé dans un cadre apaisé. C’est la Guinée qui gagne ».

Pour Aboubacar Sylla, député et porte-parole de l’opposition républicaine, »les dialogues se suivent, mais ne se ressemblent pas ».

Pour ce dernier,  »à la différence des précédents, ce dialogue-ci  s’ouvre dans  un climat d’apaisement où il y a une réelle volonté de part et d’autre de faire en sorte que les discours soient de plus conviviaux possibles ».

Depuis quelques semaines, il est aisé de constater que les acteurs politiques guinéens jouent plutôt la logique de l’apaisement. Celle-ci est consécutive à la rencontre entre le président Alpha Condé et son principal challenger Cellou Dalein Diallo.

KP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*