mardi , 11 décembre 2018

Faya Millimouno lance-t-il une pique à Aboubacar Sylla ?

Pour le président du parti Bloc Libéral, le Dr Faya Millimouno, s’il doit être reçu par le président de la République, ce ne sera pas dans la clandestinité. Des paroles qui sonnent comme une pique à l’encontre d’Aboubacar Sylla de l’UFC, reçu par le Chef de l’Etat en catimini la semaine dernière.

 

Chez nos confrères de Visionguinee.info où le chef du BL s’est exprimé, il laisse entendre qu’une éventuelle invitation à la présidence de la République devra répondre à un certain nombre de critères.

 

« Si l’invitation est faite pour aller échanger, il faut bien qu’on nous dise sur quoi on va échanger. Parce que nous n’allons pas simplement puisque si nous devons rencontrer une autorité quelconque fut elle la Présidence de la République, on ne va pas pour écouter, mais pour échanger et donner nos appréciations sur la conduite des affaires de notre nation », indique Millimouno.

Faya Millimouno insiste : « Nous devons avoir une clarté quant à l’objet et le cadre de la rencontre. Nous ne sommes pas du genre à être clandestinement reçus. On a quand même au niveau du Bloc libéral, que j’ai l’honneur de présider, un certain nombre d’exigences toujours dans le respect de nos institutions ».

 

Reçu la semaine dernière au palais Sèkhoutoureyah, le président de l’Union des forces du changement, Aboubacar Sylla, par ailleurs porte-parole de l’opposition,  a dit avoir rencontré le président Alpha Condé loin des médias pour la simple raison que son statut n’est pas constitutionnel comme celui du Chef de file de l’opposition.

 

Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*