mercredi , 22 mai 2019

CHU Donka : des nourrissons meurent suite à un délestage électrique

Une coupure d’électricité survenue en début de la semaine dernière au centre de nutrition du CHU de Donka a entrainé la mort de plusieurs nourrissons. Les mômes étaient placés sous assistance respiratoire au moment du délestage.

 

Au moins deux trois bébés sont morts dans la nuit du lundi 29 août au centre hospitalo-universitaire de Donka. Les bébés prématurés sont morts après une coupure de l’électricité dans l’hôpital aux entre 22h et 23h, alors qu’ils étaient tous en couveuses.

« Mon bébé avait commencé à bien respirer quand, soudain, l’électricité est partie », raconte Jean T. qui a perdu sa fillette suite à ce black-out.

« C’est quand même gravissime qu’un centre comme Donka ne puisse pas évoluer sur ses propres groupes électrogènes dans des services aussi important », poursuit-il, la mort dans l’âme.

Une autre source présente au moment des faits ajoute que plusieurs femmes qui connaissaient la conséquence dramatique du délestage ont commencé à pleurer avant même le rétablissement de l’électricité.

« Dès le retour du courant nous avons remarqué que des bébés qui étaient tous alignés dans des couveuses étaient morts », raconte la source, non sans verser des larmes.

Cette situation fâcheuse intervient moins d’un mois après que la directrice générale du CHU Donka, madame Fatou Sikhé Camara, se soit vantée d’avoir été prise en charge gratuitement avec l’Aide Médicale de l’Etat Français pour un « contrôle médical » à Rouen.

Par Ougna Elie Camara

+224 622 85 68 59


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*