mardi , 20 novembre 2018

Cellou Dalein Diallo : « Alpha mou nô ma féou »

En véritable capitaine qui mène le bateau, Cellou Dalein Diallo a prononcé mardi sur l’esplanade du Stade du 28 septembre un discours au vitriol contre le président Alpha Condé et son régime.

 

Sur un ton très engagé, le président de l’UFDG a d’abord critiqué la gestion du pouvoir par Alpha Condé. Une gestion qui serait marquée selon lui par la fermeture de la raffinerie d’alumine Friguia et le départ de la Guinée de Rio Tinto.

 

Cellou Dalein Diallo a déploré une aggravation de la misère de ses compatriotes alors qu’au même moment, selon lui, les marchés de gré à gré connaissent une propension, dépassant un milliard de dollars.

 

Il a fustigé la détérioration du franc guinéen, l’augmentation des taxes et des prix des denrées de première nécessité.

 

Il est arrivé à la conclusion selon laquelle le président Alpha Condé ne peut pas diriger le pays. « Alpha mou nô ma féou (qui signifie en langue sousou Alpha ne peut pas du tout), a-t-il dit.

 

Le Chef de file de l’opposition a réitéré leur détermination à poursuivre les manifestations de rue jusqu’à l’instauration d’un Etat de droit en Guinée.

Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*