vendredi , 21 février 2020
Flash info

Ouattara propose un poste de vice-président pour ‘’garantir la continuité’’ en cas de ‘’vacance’’ du pouvoir

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le projet de la nouvelle constitution ivoirienne prend en compte la création d’un poste de vice-président et d’un sénat, a annoncé samedi soir, le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara dans son discours à la faveur de la célébration du 56è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire prévue dimanche.

 

« Le pacte sociale a été fragilisé, mettant à mal l’héritage que nous avons reçu pour que notre pays soit résolument engagé sur la voie de la stabilité », a fait remarquer Alassane Ouattara pour qui «l’histoire récente de notre pays a mis en évidence les limites de notre constitution ».

Poursuivant, il a informé que la nouvelle mouture de la constitution à soumettre au referendum prendra en compte les questions du sénat qui regroupera « des anciens serviteurs de la l’Etat dont l’expérience peut apporter une grande contribution au processus législatif » de même qu’un Vice-président « élu au suffrage universel qui va garantir la continuité de l’Etat et le respect du calendrier électoral ».

« L’intérêt de cette réforme est de garantir la paix et la stabilité (…) mettra notre pays à l’abri de tension et d’incertitudes pouvant déboucher sur un ralentissement économique », a soutenu le chef de l’Etat ivoirien.

« A travers cette constitution et le référendum, nous aurons notre destin en main », a ajouté Alassane Ouattara précisant que ce scrutin aura lieu à la fin du mois d’octobre. Le chef de l’Etat ivoirien a mis en place un comité d’experts, dirigé par le Professeur Boniface Ouaraga Obou, chargé de faire des propositions pour cette nouvelle constitution.

SY/ls

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*