mercredi , 28 octobre 2020

L’UFDG endetté : l’appel de détresse de Dalein

Les caisses de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) sont vides. Le principal parti de l’opposition guinéenne invite ses fédérations de l’extérieur à mettre la main à la poche pour venir au secours et sauver l’honneur.

 

Dans un courrier  datant du 1er juillet 2016 et adressé au fédérations de l’extérieur, le président de l’UFDG, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo, rappelle que le parti fait face à d’importantes dépenses  conjoncturelles comme la prise en charge des prisonniers, leurs familles ainsi que leurs soins de santé. Il ajoute à cette liste les honoraires des avocats qui plaident pour le parti dans une dizaine de dossiers.

 

Tout en reconnaissant les efforts fournis par les uns et les autres pour couvrir les dépenses du parti, le Chef de file de l’opposition reconnait que sa formation politique commence à accumuler des impayés.

 

« Malgré tous les appuis internes et externes, le Parti commence à accumuler des arriérées, notamment à l’endroit des avocats qui font du reste un excellent travail tant au plan du plaidoyer que celui de la communication. Et comme cette situation semble perdurer et nos déficits se creusent, nous avons jugé utile de nous adresser à nos fédérations de l’étranger pour solliciter leur assistance », indique-t-il dans sa correspondance.

 

Cellou Dalein Diallo fini par souligner le travail consistera à « sensibiliser » les militants et sympathisants ainsi que toutes les bonnes volontés intéressées par leur combat pour que chacun, dans la mesure de ses moyens fasse ce qu’il peut.

 

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*