vendredi , 16 novembre 2018

Etats-Unis : Sékouba Konaté évite la prison mais perd ses 64.000 dollars

Le général Sékouba Konaté ne sera finalement pas emprisonné aux États-Unis. Jugé pour « trafic de devises », le Commandant de la force africaine en attente de l’Union africaine a été condamné par un juge américain aux paiement d’une amende de 5000 dollars.

 

Outre cette amende, celui qui a bouclé la transition militaire devra renoncer à ses 64.770 dollars saisis par la douane américaine à l’origine du procès.

 

Il faut rappeler que l’affaire remonte à juin 2013, lorsque le général Sékouba Konaté, se rendant à Washington en provenance d’Éthiopie, est arrêté avec cette importante somme d’argent cachée dans ses effets.

 

Le procureur a révélé au cours du procès que l’ancien homme fort de Guinée avait déclaré détenir 10 000 dollars.

 

Jugé pour « trafic de devises et fausses déclarations », le général Konaté risquait jusqu’à trois ans de prison comme l’a requis le procureur.

 

Si El Tigre évite la case prison dans cette affaire de cash, il devra tout de même oublier ses 64.770 dollars. Une facture tout de même salée.

 

A l’énoncé du verdict, Steven Duckett, l’avocat du général Konaté, a indiqué à la presse que son client est condamné non pas à cause de son crime mais de son titre.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*