lundi , 22 octobre 2018

L’opposition sèche le premier jour du dialogue et promet de manifester le 4 août

L’opposition républicaine a annoncé jeudi sa volonté d’organiser une manifestation « pacifique » le jeudi 4 août prochain pour dénoncer les tares du pouvoir.

 

Si on ignore pour l’heure l’itinéraire de cette manifestation de rue et les villes dans lesquelles elle pourrait se tenir, l’Opposition républicaine a révélé en revanche qu’elle va permettre de fustiger la malgouvernance, la corruption, l’insécurité,  l’insalubrité.

 

« Nous appelons tous les Guinéens, toute tendance politique confondue, à sortir le 4 août prochain pour manifester leur désapprobation par rapport à la gouvernance actuelle »,  a déclaré Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition.

 

« Il faut montrer à la face du monde que nous ne pouvons pas accepter d’être conduits dans un déclin qui n’est pas une fatalité,  qui est simplement le résultat d’une incompétence », a ajouté Sylla.

 

L’opposition républicaine annonçait cette décision au moment où le Premier ministre Mamady Youla, les diplomates et la mouvance présidentielle étaient réunis à la Primature à l’appel du chef du gouvernement pour relancer le dialogue politique inter-guinéens.

 

L’opposition a boudé cet appel au dialogue au motif que le courrier d’invitation était vague car ne précisant pas le lieu, le présidium et l’ordre du jour. Selon le groupe l’initiative telle que libellée dans la lettre du gouvernement pourrait rassembler plus de 300 représentants de partis politiques.

 

Dans sa correspondance adressée au ministre de l’Administration du territoire, le chef de file de l’opposition a demandé plus de clarté sur la volonté du pouvoir à honorer ses engagements.

 

Par Mamady Youla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*