mardi , 21 mai 2019

Le syndicat du PAC souhaite que l’emploi y soit un héritage

Le syndicat des travailleurs du Port Autonome de Conakry a souhaité mercredi la bienvenue à la nouvelle directrice générale et à son adjointe. Mais il ne s’est pas limité là.

 

Lors de la cérémonie de passation de service entre les directeurs généraux sortants et les nouvelles directrices générales du Port autonome de Conakry, le syndicat des travailleurs s’est d’abord dit convaincu que les nouvelles  patronnes de l’institution sauront relever le défi et faire du PAC, un port compétitif, capable de mobiliser les ressources financières nécessaires à son extension.

 

Mais il  a surtout insisté sur certaines doléances qui visent, selon lui, à améliorer les conditions de vie et de travail des employés du port.  Parmi elles, figurent la révision de l’accord maison et du règlement intérieur, le relèvement de l’indemnité du départ à la retraite ainsi que la promotion des cadres à l’intérieur. Le syndicat a aussi rappelé le renforcement des capacités et la mise en valeur des parcelles  octroyées aux travailleurs du PAC à Kouriya dans la zone de Coyah.

 

Mais l’autre doléance quelque peu insolite est celle d’accorder la priorité d’embauche aux familles des retraités ou travailleurs immobilisés pour raison de santé. Pour les représentants syndicaux cette mesure permettrait de « pérenniser et mieux immunisé les emplois ».

 

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*