vendredi , 23 août 2019

Les femmes prennent le contrôle du Port de Conakry

La nouvelle directrice générale du Port Autonome de Conakry, Hadja Hawa Kéita (Photo) et son adjointe, Mama Aïssata Aribot, ont pris fonction ce mercredi 22 juin. Une occasion pour les deux dames de cadrer le débat et étaler leur vision sur leur future gestion des affaires dans ce port.

 

En prenant les rênes du Port Autonome de Conakry, Hawa Kéita, a d’abord dédié sa distinction à toutes les femmes de Guinée et à l’association des femmes cadres.

 

Elle a ensuite dit mesurer l’étendue des responsabilités qui sont les siennes. Elle a avoué que sa mission sera souveraine, complexe, délicate au regard des intérêts stratégiques et parfois qui se nouent et se côtoient quotidiennement.

 

La nouvelle directrice générale du PAC a promis de travailler en étroite collaboration avec les travailleurs et tous les acteurs portuaires pour « dynamiser » le Port de Conakry.

 

« Le port de Conakry est outil vital de développement, le poumon de l’économie guinéenne. Pour une meilleure cohésion, nous devons nous atteler à renforcer le respect de la hiérarchie, donner l’impulsion nécessaire à une gestion moderne, efficace et efficiente du port », a-t-elle indiqué. « Nous veillerons spécialement à une meilleure gestion de l’entreprise, notamment sur le plan d’une organisation structurée, l’amélioration de la gestion financière, technique et des infrastructures portuaires », a-t-elle dit.

Il faut rappeler que dans le décret qui a nommé Hawa Kéita, le mardi 14 juin dernier, le président de la République avait aussi procédé à la nomination de Mama Aissata Aribot comme directrice générale adjointe en remplacement de Sory Camara. Ce dernier occupait ce poste depuis 2011.

Pendant la cérémonie de passation de service ce mercredi, Mme Aribot qui assumait les fonctions de Conseillère juridique au PAC a exprimé sa gratitude à l’endroit du président Alpha Condé pour la confiance qu’elle bénéficie.

 

Elle a aussi salué les directeurs sortants pour le soutien qu’ils lui ont apporté et le travail réalisé. « Tout le personnel du port retient que c’est au cours de leur gestion que le port de Conakry a pu s’affirmer aujourd’hui comme un port attractif et compétitif dans la sous-région », a-t-elle rappelé.

 

S’agissant de sa mission, la directrice générale adjointe a reconnu que les défis à relever sont énormes. Elle a toutefois promis d’apporter son appui pour rendre le port beaucoup plus performant. « La mission principale de notre direction est de faire du Port de Conakry une référence dans la sous région. A ce titre son développement demeure un défi qui nous concerne tous », a lancé Mama Aissata Aribot.

 

A l’occasion de cette passation de service, le directeur général sortant, Mamadouba Sankhon, qui vient de passer 8 ans à ce poste a reconnu l’existence de jalons techniques, infrastructurels qui ont permis au PAC de concurrencer les autres ports de la sous-région.

Il a appelé ses anciens collaborateurs à se mettre au travail. Il a invité son successeur à poursuivre les réformes pour rendre le port plus performant, capable de répondre aux enjeux du développement socio-économique de la Guinée.

Par Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*