dimanche , 24 mars 2019

La Police cherche à restaurer un climat de confiance avec la population

Dans le cadre du renforcement de sa collaboration avec la population, les agents de la police de proximité du Commissariat central de Matoto ont effectué, jeudi, 09 juin 2016, des patrouilles portées dans plusieurs quartiers de ladite commune.

 

 

Ces équipes de patrouilles ont rencontré les citoyens de porte-à-porte, dans les marchés et autres services pour expliquer leur mission auprès d’eux et surtout leur demander la bonne collaboration avec les services de police.

Dans les échanges, des citoyens ont demandé à la police comment cette collaboration vas se faire dans la mesure où des donneurs d’informations aux services de sécurité sont toujours menacés par les présumées personnes fauteurs de troubles.

Ils ont aussi exprimé leur besoin de sécurité tout en indiquant certaines refuges des bandits dans leur quartier, notamment au quartier Kissosso-plateau, où un citoyen à indiqué une maison construite inhabitée qui est occupée par des présumés bandits. D’autres ont exprimé leur inquiétude par rapport au grand banditisme en cette période de grandes pluies, une période propice pour ces hors la loi de s’attaquer aux citoyens.

Kissosso-plateau, situé le long des rails, a été classé ligne rouge d’insécurité par la police. D’autres lieux ont été identifiés par la patrouille dans cette zone criminogène. Là, les agents de la police ont sollicité la collaboration de la population, toute chose, dit-on, qui pourrait atténuer le grand banditisme dans ce quartier.

La Police de proximité, qui n’est pas une nouvelle structure supplémentaire de police, mais une nouvelle approche pour aborder les missions de police avec les populations, fait du citoyen sujet et acteur de sa propre sécurité, a-t-on souligné.

AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*