mardi , 19 novembre 2019

Ramadan : les hommes d’affaires déconseillent toute hausse des prix

Le Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) a appelé ce vendredi les opérateurs économiques à maintenir les prix des denrées alimentaires à leurs niveaux actuels pendant le mois de Ramadan qui commence en juin prochain.

 

Le GOHA, reconnaissant que quelques vendeurs seraient tentés de profiter de l’occasion pour augmenter de façon « illicite » les prix de leurs marchandises, a indiqué dans une déclaration que de telles attitudes sont « contraire aux principes de l’Islam ».

 

Selon cette organisation bien que l’économie guinéenne soit en récession du fait, en partie, de la fièvre Ebola, et que les commerçants soient confrontés à une hausse des taxes, ces derniers doivent consentir des efforts et des sacrifices en vue de soulager les populations.

« C’est pourquoi, le GOHA conformément à sa vocation et à ses statuts, lance un appel solennel à tous les opérateurs économiques et plus particulièrement aux commerçants, afin qu’ils évitent toute hausse des prix au cours du mois de RAMADAN », a-t-elle souligné dans sa déclaration. « Il ne faut être tenté ni de près ni de loin par une augmentation des prix des denrées. Le faire, c’est tomber dans les pièges de Cheytan. Que le Bon Dieu, le clément et le miséricordieux nous en garde ! », ajoute la déclaration.

 

Par Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*