jeudi , 23 mai 2019

L’opposition dans la rue après le Ramadan pour contrer des « dérives dictatoriales »

L’opposition guinéenne a de nouveaux projets de manifestations de rue. Des projets dont l’exécution commence dès après le mois de ramadan selon son porte-parole.

 

L’opposition républicaine a annoncé ce lundi 23 mai sa volonté de reprendre les manifestations sur la place publique dès après le mois de carême musulman qui commence début juin.

 

« Nous allons reprendre nos manifestations pour attirer l’attention de la communauté nationale et internationale sur les dérives dictatoriales qui menacent la Guinée », a fait savoir Aboubacar Sylla, le porte-parole du groupe.

 

En organisant ses manifestations, l’opposition dit vouloir mettre à nu le non respect des engagements du gouvernement par rapport aux accords politiques de sortie de crise déjà signés et le refus de celui-ci de baisser le prix du litre du carburant à la pompe.

 

Aussi, l’opposition guinéenne qui venait de tenir une réunion de concertation ce lundi promet de lutter pour éviter au pays un troisième mandat de l’actuel président.

 

Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*