dimanche , 19 janvier 2020

Conseils pratiques : comment vivre longtemps avec l’hypertension artérielle

En Guinée, au moins 76% des citoyens ignorent qu’ils souffrent d’hypertension artérielle. Et 35% des sujets qui se savent hypertendus sont sous traitement, tandis que 16% seulement des sujets traités ont une tension artérielle contrôlée.

 

Ces chiffres alarmants ont été publiés la semaine dernière par le Pr Dadhi Baldé, médecin Cardiologue au CHU de Donka, en prélude à la Journée mondiale de lutte contre l’hypertension artérielle qui est célébrée le 14 mai de chaque année.

 

D’après le médecin cardiologue, le traitement réduit de 50% les risques  d’insuffisance cardiaque,  de 40%  les risques d’AVC (accident vasculaire cérébral) et de 25% les risques de crise Cardiaque.

En outre, il souligne que la prise en charge requiert une approche méthodique, fondée sur l’information et l’éducation du patient qui doit comprendre et accepter la nécessité de changer certaines habitudes alimentaires, et le mode de vie. Ces mesures peuvent être complétées par  la prise de médicaments antihypertenseurs. Il s’agit souvent d’un traitement à vie, mais aussi pour la vie.

En Guinée, la Journée mondiale de lutte contre l’hypertension artérielle a été mise à profit pour sensibiliser la population et les autorités sur l’importance de l’HTA et la gravité des complications. Elle a permis de fournir des informations sur la détection, le traitement  et la prévention de cette maladie qui touche de nos jours plus d’un milliard d’individus dans le monde. Ce chiffre pourrait passer à 1.5 milliard d’ici 2025.

 

En matière de conseils pratiques, les spécialistes ont invité les personnes vivant avec l’Hypertension artérielle à observer un régime alimentaire strict comme par exemple la consommation de 4 à 6 grammes de sel, d’une quantité des fruits et légumes ainsi que la pratique du sport 3 fois dans la semaine pendant 30mn.

 

A l’occasion de la célébration de cette Journée mondiale de lutte contre l’hypertension artérielle, la Société Guinéenne de Cardiologie a promis l’organisation régulière de Campagnes de dépistage, d’informations et de sensibilisation sur les maladies cardiovasculaires, en particulier sur l’HTA. Une façons pour les membres de cette association de mettre fin à des morts subites qui sont souvent causées par des crises cardiaques et l’hypertension artérielle.

Sériane Théa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*