vendredi , 6 décembre 2019

Simandou va commencer avant 2020, selon Youla

Le Premier ministre guinéen Mamady Youla a assuré jeudi que l’exploitation du gisement de fer de Simandou détenu par Rio Tinto sera effective avant la fin du second mandat du président Alpha Condé.

 

Mamady Youla qui connait le fonctionnement de l’industrie minière s’est dit confiant du lancement de travaux malgré la chute du cours des matières premières, spécifiquement celui du fer.

« Le gouvernement continue de faire les efforts pour développer ce projet et nous sommes confiants qu’il verra le jour au courant de ce deuxième mandat du chef de l’Etat », a-t-il affirmé pendant une conférence de presse.

Selon le Chef du gouvernement la baisse du prix du fer sur le marché international et l’épidémie d’Ebola sont parmi les facteurs ayant contribué au retard du projet.

Le riche gisement de fer de Simandou, dans le sud de la Guinée, nécessite un investissement de 20 milliards de dollars. Son exploitation est attendue par les autorités guinéennes qui espèrent ainsi booster l’économie du pays.

« Aujourd’hui, nous pensons que c’est toujours possible de relancer ce projet et le gouvernement, dans les discussions qui sont en cours, entend faire valoir les intérêts de la Guinée », a ajouté Youla.

Le report dans le lancement des travaux exaspère le pouvoir de Conakry. En 2015 le président Alpha Condé avait fustigé le gèle des ressources qui permet aux compagnies de lever des fonds sur les places boursières.

Par Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*