vendredi , 19 octobre 2018

CNP-Guinée : le gouvernement ne reconnait pas le congrès organisé par Mamadou Sylla

Le gouvernement a estimé ce lundi que le congrès organisé par Mamadou Sylla pour élire le Bureau exécutif du Conseil national du patronat guinéen est « nul et de nul effet ».

 

Le gouvernement a balayé lundi d’un revers de la main le congrès du CNT-Guinée tenu samedi dernier et qui a connu l’élection de Mamadou Sylla au poste de Président d’honneur et son fils Mohamed Sylla comme vice-président. Le président élu de ce congrès est Ansoumane Kaba « GUITER ».

 

Selon le gouvernement la tenue de ce Congrès avait été mis en sursis par un arrêt  de la Cour d’Appel de Conakry.

 

« Malgré cette interdiction, le congrès a été tenu », regrette le communiqué du gouvernement rendu public aujourd’hui.

 

En conséquence, « ce congrès est donc nul et à effet nul, en attendant la prochaine audience de la Cour d’Appel prévue le jeudi 28 Avril 206 où les parties doivent s’expliquer », indique la source qui appelle l’ensemble des organisations publiques et privées ainsi que les citoyens au respect des principes de l’Etat de droit.

 

On rappelle que la décision de la Cour d’appel de Conakry faisait suite à une audience dont l’objet était : « incompatibilité de monsieur Mamadou Sylla à occuper le poste de Président du patronat en sa qualité de député ».

 

Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*