lundi , 19 août 2019

La première étape du processus de réconciliation bouclée

La Commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale en Guinée vient de terminée la première étape qui consiste à consulter les guinéens sur leurs attentes et le processus le mieux adapté pour le pays.

 

Les consultations sur le mécanisme de réconciliation nationale en Guinée viennent d’être bouclées. Lancée le 7 mars, ces consultations ont permis la réalisation de 4898 enquêtes quantitatives, 732 interviews individuelles, 104 focus group et 56 rencontres communautaires.

 

Les avis des guinéens ainsi recueillis sur toute l’étendue du territoire et à l’étranger vont aboutir à la rédaction d’un rapport qui sera bientôt transmis au président de la République. Il lui reviendra de décider en dernier ressort de la suite à donner à ce processus de reconciliation.

 

« A date, nous sommes à l’étape du traitement des données et nous vous rassurons qu’un travail minutieux est en cours pour la  production du rapport des consultations », a assuré les deux coprésidents Monseigneur Vincent Coulibaly et Elhadj Mamadou Saliou Camara.

 

« Ce travail se fait dans le respect des diverses opinions exprimées en lien avec les normes internationales relatives à la justice transitionnelle et fera l’objet d’une large diffusion », ont-il promis.

 

Créée en juin 2011, la Commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale a pour mission d’amener le pays vers une véritable et sincère réconciliation. Pour aider les guinéens à tourner les douloureuses pages de violences écrites depuis plusieurs décennies, cette Commission, coprésidée par les deux religieux, alternent à la fois prière et dialogue.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*