dimanche , 26 mai 2019

La marche des femmes de l’opposition étouffée, l’UFDG veut porter plainte

L’Union des forces démocratiques de Guinée va porter plainte contre les éléments de la police qui ont empêché mardi 19 avril la marche des femmes de l’opposition, a affirmé le président du parti Cellou Dalein Diallo.

 

« Nous allons porter plainte contre les officiers qui ont empêché la marche des femmes », a déclaré M. Diallo pendant l’Assemblée générale ordinaire de son parti ce samedi à Conakry.

 

Il faut rappeler qu’un groupe de femmes de l’UFDG voulaient organiser une marche en début de semaine du port autonome de Conakry au ministère de la Justice à Kaloum pour exiger la libération des détenus de leur parti.

 

La marche avait été autorisée dans un premier temps par la Mairie de Kaloum avant d’être interdite à la dernière minute.

 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*