lundi , 23 septembre 2019

Conakry : 200.000 GNF pour les mariages et sabar sur les voies publiques

Fini, l’occupation anarchique des voies publiques à Conakry ? En tout cas, le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mahurin Bangoura en a donné le ton lors d’une rencontre avec les élus locaux de la capitale.

 

Le président du conseil de ville a proclamé le paiement de 200000 fg aux responsables du quartier pour tenir une cérémonie sur la place publique.

«À partir d’aujourd’hui, tout mariage qui doit se tenir, si c’est sur une place publique, l’autorisation doit être donnée par le chef de quartier, moyennant le paiement d’un certain montant. On dit à tout le monde [de payer] 200 000 francs » Ajoutant que  « les gens qui font la veillée du mariage ou le sabar (danse sénégalaise, très prisée à Conakry)  c’est 100 000 francs» de plus. Et d’enfoncer le clou : si l’autorisation n’est pas donnée, informez le gouvernorat. On va les empêcher de s’installer ».

Mediaguinee

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*