mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Les arbitres sifflent l’arrêt du football en Guinée: « Super V » sur le départ ?

La crise qui secoue la Fédération Guinéenne de Football depuis le 22 mars, date à laquelle 11 membres sur les 15 du Comité exécutif ont appelé à l’organisation d’une Assemblée générale extraordinaire pour évincer leur président Salifou Camara « Super V » semble avoir atteint un tournant décisif. Et le président se retrouve plus que jamais sur la sellette.

 

Les onze frondeurs du Comité exécutif de la FGF qui protestent contre ce qu’ils appellent une gestion solitaire et confuse de leur président « Super V » ont reçu ce samedi 16 avril le soutien des arbitres.

 

Dans un communiqué de presse lu par son porte-parole, Mamadouba Camara  »Engagé », la Commission des Arbitres et l’ensemble des Arbitres de Guinée a annoncé, en effet, son « soutien indéfectible » aux onze et au secrétaire général de la fédération, Ibrahima Blasco Barry, limogé par Salifou Camara.

 

Aussi, cette Commission a-t-elle décidé du retrait des arbitres de « toutes les compétitions officielles organisées sur tout le territoire national incluant le championnat de ligue professionnelle ».

 

Elle précise que ce retrait restera en vigueur « jusqu’au rétablissement des onze (11) membres du comité exécutif et du secrétaire général, dans leur droit légitime de représentants légaux de notre association nationale ».

 

Autre signe d’une pression supplémentaire sur les épaules du président contesté Salifou Camara, le bureau exécutif de la Ligue Guinéenne de Football Professionnelle  a annoncé à son tour l’annulation des matchs de la 11e journée de ligue 1 programmés ce samedi 16 et le dimanche 17 avril.

 

Sans véritablement prend position entre les deux équipes qui s’affrontent au sein du Comité exécutif de la Fédération guinéenne de football, cette ligue guinéenne de football professionnelle a invité en revanche les deux camps à « faire preuve de hauteur et de responsabilité pour trouver les remèdes efficaces et rapides à cette crise dans les meilleurs délais ».

 

Nous rappelons que les onze frondeurs du Comité exécutif de la FGF reprochent clairement à leur président d’avoir accordé les marchés du Projet Goal de la FIFA sans appel d’offre, et d’avoir négocié les contrats de sponsoring sans consulter ses collaborateurs.

 

Ils demandent en outre des explications sur le recrutement de Luis Fernandez en tant que Sélectionneur du Syli. Ces frondeurs ont été rejoints il y a une semaine par les ligues régionales de football qui ont, elles aussi, appelé à l’organisation, dans les 90 jours, d’une Assemblée générale extraordinaire.

 

Salifou Camara qui qualifie ses collaborateurs frondeurs de « G11 négatif » a estimé dans un courrier-réponse que « les présidents de la commission Marketing, Finances et le Secrétaire général ont été associés à différentes étapes de négociation et de renégociation des contrats de partenariat avec les sponsors.

 

Il a rejeté aussi les accusations relatives aux marchés de gré à gré et a estimé que les procédures d’attribution des marchés et le choix des entreprises ont été observés de bout en bout.

 

Cette semaine, Salifou Camara, dans une tentative de rester maître de la situation, a limogé le Secrétaire général de l’institution, Ibrahima Blasco Barry, favorable aux protestataires.

 

Le coup de sifflet (final?) donné par les arbitres ce samedi va-t-il être le tournant décisif dans ce match aux allures d’un classico opposant Salifou Camara et trois de ses lieutenants aux onze frondeurs ? Wait and see.

 

Par Mamady Fofana


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*