mardi , 16 juillet 2019
Flash info

Journée ville morte : un autre fiasco pour l’opposition

L’appel de l’opposition à une nouvelle journée « ville-morte » ce jeudi a été un échec cuisant pour les initiateurs. A Conakry où le mouvement a été annoncé, les activités se sont déroulées normalement.

 

Une autre peine de perdue pour l’opposition républicaine. En appelant à l’observation d’une journée ville morte dans la capitale guinéenne ce jeudi 14 avril, elle espérait paralyser la ville et asphyxier l’économie. Ça certainement certainement pour la prochaine fois. Car tout comme l’appel aux deux journées ville morte les 30 et 31 mars, celui d’aujourd’hui a été un véritable fiasco.

 

Dans les communes de Matoto, Matam, Kaloum et Dixinn, les activités économiques ont suivi leurs cours habituels. Au grand marché Madina, les commerces ont ouvert normalement. Et aucun heurt n’a été signalé dans ce centre d’affaires.

 

Même dans les fiefs traditionnels du Chef de file de l’opposition, les militants n’ont suivi  le mot d’ordre. Sur l’axe Hamdallaye – Bambéto – Cosa par exemple, la circulation était globalement normale en dépit de quelques perturbations causées par des loubards. Les boutiques sont restées fermées sur cet axe routier par crainte de subir des pillages.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*