mardi , 19 novembre 2019

L’Ethiopie propose son expertise agricole à la Guinée

L’Éthiopie, premier producteur de café Arabica en Afrique et 6ème dans le monde, est prête à aider la Guinée pour développer son secteur agricole. Le pays a manifesté cette volonté à la faveur de la visite de son Premier ministre Hailemariam Desalegn Boshe en Guinée. 


Au terme de sa visite de trois jours en Guinée le Premier ministre éthiopien a réaffirmé l’intérêt pour son pays d’accompagner la Guinée dans la relance de son agriculture.

 

« Nous avons beaucoup de choses à apprendre les uns des autres. La  Guinée, avec tous les potentiels qu’elle a, peut sortir de la pauvreté », a indiqué le  Premier ministre éthiopien lors d’une conférence de presse.

 

Hailemariam Desalegn Boshe a indiqué que son pays était à la disposition des autorités guinéennes pour apporter toute l’expertise nécessaire. « Au cours des 20 dernières années, nous avons acquis l’expérience qui nous a permis de passer à une croissance à deux chiffres dans le domaine de l’agriculture », a-t-il dit. « L’Éthiopie est un exemple de la modernisation de l’agriculture, et je suis sûr que la Guinée peut faire la même chose », a-t-il ajouté.

 

Il faut préciser que les gouvernements guinéen et éthiopien ont paraphé deux accords pendant cette visite d’Etat et d’amitié. Le premier est un « Accord-cadre de coopération » tandis que le second est un « Accord de consultation diplomatique régulière entre les ministres des affaires étrangères ».

 

Signe que l’axe Conakry-Addis-Abeba est au beau fixe, les deux gouvernements ont exprimé leur volonté de capitaliser leurs relations et de renforcer leurs liens de coopération. 

 

La Guinée a annoncé son soutien à la candidature de l’Éthiopie comme membre non permanent au Conseil de Sécurité des Nations-Unies ainsi que celle à la Direction de l’Organisation Mondiale de la Santé -OMS.

 

Les deux pays ont identifié huit autres axes de coopération dans des domaines tels que le transport aérien et la science. Ces projets d’accords seront soumis au parlement éthiopien pour approbation avant leur signature par les deux gouvernements.

 

La Commission mixte Guinée-Ethiopie se réunira très prochainement à Addis-Abeba pour parapher ces accords, selon le président guinéen Alpha Condé.

Par Mamady Fofana


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*