dimanche , 18 août 2019

Dabola: interdiction d’une danse populaire

La Délégation Spéciale (DS) de la Commune Urbaine (CU) de Dabola a interdit, mercredi, 06 avril 2016, l’organisation de «Faré Nyakhi» (danse bizarre en Sousou) dans l’ensemble des quartiers, des districts, et Communes Rurales (CR) de la préfecture de Dabola, rapporte le correspondant de l’AGP de la localité.

 

La décision en question a été prise suite à une soirée de danse organisée à travers la ville par des jeunes, des soirées au cours desquelles des jeunes filles et garçons ôtent leurs tenues en public, une manière d’afficher leurs audaces devant leurs parents.

Selon le communiqué de la DS y afférant, les chefs de quartiers, secteurs et districts, ainsi que les leaders des structures de jeunesse, sont chargés de veiller scrupuleusement à l’application de la décision.

A noter, que cette décision vient mettre fin à un business des jeunes qui, par manque d’emplois, ont fini par faire de cette dance bizarre leur vache laitière.

Avec AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*