jeudi , 17 octobre 2019

Le Général Korka Diallo est décédé (Ministre de la Défense)

Le général Mamadou Korka Diallo est mort mercredi 6 avril. Le ministre de la Défense nationale a fait état de sa « profonde douleur » suite à cette disparition d’un des officiers supérieurs les plus en vue ces dernières années en Guinée.

 

Très proche de Moussa Dadis Camara, le général Mamadou Korka Diallo a été nommé ministre du Commerce par celui-ci en 2009. Il était alors colonel.

 

Il sera reconduit en tant que ministre par le général Sékouba Konaté en 2010, mais cette fois, à la tête du ministère de la Pêche.

 

Après son investiture fin 2010, le président Alpha Condé le reconduira dans son premier gouvernement mais au département de l’Élevage.

 

Le général Mamadou Korka Diallo a tourné la page gouvernementale en 2012 à la faveur de la « démilitarisation » du gouvernement initiée par le Chef de l’Etat et qui a vu partir les ministres militaires (les généraux Mamadouba Toto Camara et Mathurin Bangoura et Mamadou Korka Diallo).

 

Le ministre de la Défense Dr Mohamed Diané a déploré la disparition d’un homme de valeur qui a su se mettre à la disposition de son pays après son séjour au gouvernement. « Une grande perte », s’est-t-il lamenté.

 

« C’est avec une très profonde douleur que j’annonce le décès subit, ce mercredi 6 avril, du général Korka Diallo. Cadre militaire d’une très grande compétence, il participait jusque-là avec brio, aux travaux de la réforme du secteur de la Défense et de la sécurité. Une grande perte. Que son âme repose en paix. Amen! », a réagi le ministre Diané sur son compte Facebook.

 

Le ministre de la Défense nationale n’a pas donné plus de détails sur les raisons de cette mort brusque du Général Diallo. On sait seulement qu’il a tiré sa révérence à Conakry. Certaines sources indiquent qu’il est mort dans son bureau au Camp Almamy Samory Touré des suites d’une crise cardiaque.

 

En parlant du général « Korka », on garde toujours en mémoire cette réaction ubuesque de Moussa Dadis Camara dans un des numéros du « Dadishow » d’alors, lorsqu’il apprend que son ministre du Commerce tente d’influencer Total au sujet d’une demande de licence pour le transport d’hydrocarbures en faveur de sa fille Madeleine Dadis Camara. Un soutien qu’il n’hésite pas à qualifier de « haute trahison ».

 »Le ministre Korka a pris cette décision sans m’en informer. Pourtant, il sait pertinemment que je suis contre ces genres de choses qui ne correspondent pas du tout à notre mission de conduire la Nation dans la transparence. J’ai dit et redit à tout le monde que je ne veux voir personne chez moi pour donner quoi que ce soit à ma pauvre famille. Aucun membre de ma famille n’a droit d’être favorisé dans une affaire dans ce pays. Ce que le ministre m’a fait s’appelle haute trahison. Et par conséquent, en ma qualité de citoyen libre avant tout, je porte plainte contre lui », avait dit, non sans tempêter, le chef de la junte Moussa Dadis Camara.

 

Dans l’émission télévisée la plus suivie en Guinée à l’époque sur les antennes de la télévision d’Etat, le général Mamadou Korka Diallo s’était confondu en excuses, tout en demandant la clémence du volubile capitaine.

 

Par Kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*