vendredi , 15 novembre 2019

Plusieurs agents de la police routière sans permis de conduire

La révélation quelque peu cocasse a été faite par le ministre guinéen de la Sécurité et de la Protection Civile. Plusieurs agents de la police routière chargés de réglementer la circulation ne disposent même pas de permis et donc, théoriquement, ne savent pas piloter une voiture.

 

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civique connait son objectif primordial à la tête de ce département : la formation.

 

Selon Me Abdoul Kabèlè Camara qui s’exprimait en fin de semaine dernière pendant le séminaire gouvernemental, la formation sera le point nodal de sa mission.Une formation qui devra toucher tout le monde « du directeur au policier sans grade ».

 

Car, comme indice pour justifier cette politique, le ministre estime que sur 10 policiers pris dans les rangs au hasard 7 ne sont pas formés ou sont mal formés.

Et d’ajouter : « le constat s’est avéré que parmi les agents de la police routière, beaucoup n’ont même pas le permis de conduire ou ne savent pas le lire ». Ces agents n’ayant pas pris de cours de conduite ne connaissent donc pas les codes de la route.

L’autre situation très compliquée à laquelle Me Abdoul Kabèlè Camara compte s’atteler reste la mutation des agents de police. Une équation difficile dans la mesure où 11.000 agents sur les 13.000 que compte les effectifs du ministère de la Sécurité sont à Conakry.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*