mercredi , 18 septembre 2019

Les femmes de l’UFDG ne marcheront pas sur Kaloum aujourd’hui !

Dans la foulée des journées « ville morte » organisées par l’opposition républicaine la semaine dernière, les femmes de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) envisageaient de marcher ce lundi 4 avril à Kaloum. Une procession qui n’aura finalement pas lieu. Le parti voulant se conformer à la loi.

 

L’annonce du report de la marche des femmes de l’UFDG est faite par le vice-président de cette formation politique. Selon le Dr Fodé Oussou Fofana, ce report a été décidé en raison du dépôt tardif de la demande d’autorisation.

 

« La seule raison est que la lettre demande de l’autorisation n’a pas été déposée à temps à la mairie. La loi dit qu’il faut déposer la lettre à la commune 72 heures avant la marche et notre courrier est arrivé un peu tard.  Étant légalistes, nous avons dit qu’il faut respecter cette démarche en se conformant à la loi », a-t-il confié à nos confrères de Guineenews.

 

Les femmes de l’UFDG voulaient marchaient du Port autonome de Conakry au ministère de la Justice et Garde des sceaux ce lundi pour demander la libération des détenus politiques « arrêtés arbitrairement ».

 

Aucune nouvelle data n’a été avancée par M. Fofana. Il appelle toutefois les citoyens à comprendre cette décision. « Ce report n’a aucune autre connotation. Nous avons voulu simplement nous conformer à la loi. La marche se déroulera du port autonome de Conakry jusqu’au ministère de la Justice. Une manière  de rappeler Me Sacko de jouer son rôle ».

Par Elie Ougna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*