mercredi , 20 février 2019

La police appelle au travail pour affaiblir les journées « ville-morte » de l’opposition

La police guinéenne a appelé mardi les populations à vaquer à leurs occupations quotidiennes comme d’habitude après l’appel à l’organisation des journées « ville-morte » de l’opposition.

 

Dans une déclaration rendue public hier mardi la police dit avoir pris des mesures idoines pour sécuriser les citoyens. « La Direction Générale de la Police Nationale ayant été informée par voies de presse de l’organisation des journées  »Villes mortes » par l’opposition politique, informe les citoyens que des dispositions sécuritaires ont été prises pour assurer la sécurité et la quiétude sociale à Conakry et à l’intérieur du pays au cas où des loubards chercheraient à semer des troubles », indique-t-elle dans la déclaration.

« Toutefois, toute personne appréhendée en train d’empêcher la circulation et de déranger la quiétude sociale de quelque manière que ce soit, sera arrêtée et traduite devant les tribunaux compétents », selon la déclaration.

 

On rappelle que l’opposition républicaine a appelé à deux journées « ville-morte » les 30 e 31 mars pour exiger une baisse du prix du carburant à la pompe.

 

Par Fanta Bah

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*