mercredi , 22 mai 2019

La Guinée reçoit 50M d’euros de l’UE et de l’AFD pour moderniser son réseau électrique

Le gouvernement guinéen a signé ce mercredi 23 mars deux conventions avec l’Union européenne et l’Agence Française de Développement pour la réhabilitation et l’extension du réseau électrique dans la banlieue de Conakry.

 

Les deux accords reposent sur le principe de « blending » ou le mixage prêts et dons.

 

L’AFD apporte un prêt concessionnel de 30 millions d’euros, tandis que l’Union européenne, à travers son fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures (AITF), débloque une subvention de 20 millions d’euros.

 

Selon l’Agence française de développement, le montant global de 50 millions d’euros va permettre « réhabilitation et l’extension du réseau de distribution dans les zones de Kagbélen et Ansoumaniah ».

 

Elle indique, en outre, qu’ils permettront la réhabilitation et le renforcement de certaines lignes du réseau de transport électrique à Conakry.

 

Les deux conventions font partie du Plan de redressement du secteur de l’énergie dont le financement par l’AFD a eu lieu en 2012. Ce programme de redressement prévoit un investissement de 500 millions de dollars dans le renforcement de capacités de l’EDG, la réhabilitation des centrales hydroélectriques, des groupes thermiques Tombo 3 et 5. Il prévoit aussi le renforcement du réseau de transport électrique, la réhabilitation et l’extension du réseau de distribution de Conakry.

 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*