mercredi , 20 mars 2019

Pas de manifestations de rue de l’opposition, mais deux journées  »ville morte »

Après avoir fait privilégié l’idée d’une manifestation de rue pour exiger la baisse du prix des produits pétroliers à la pompe, l’opposition républicaine a finalement décidé d’appeler à observer deux journées « ville morte ».

 

L’opposition a annoncé l’organisation les 30 et 31 mars prochains, deux journées ville morte en Guinée, pour exiger une baisse à la pompe.

 

Pour l’instant il est difficile d’analyser l’impact de cette grève planifiée. D’autant que l’opposition affiche des signes de division en son sein avec le PEDN de Lansana Kouyaté et le RDIG de Jean-Marc Télliano ne sont plus chauds pour les marches.

 

KALOUMPRESSE

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*