vendredi , 23 août 2019
Flash info

Mathurin Bangoura aux affaires au Gouvernorat de Conakry

Mathurin Bangoura peut sourire. Il a été nommé lundi 14 mars par le Chef de l’Etat comme Gouverneur de la ville de Conakry. Cet officier de la gendarmerie, général de brigade, remplace Soriba Sorel Camara, décédé le 20 janvier dernier.

 

Membre fondateur du CNDD, le général Mathurin Bangoura a occupé respectivement les postes de ministre des Postes et Télécommunications, des Transports, de l’Urbanisme et de l’Habitat. Inculpé dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009, il a quitté son dernier poste en 2012 à la faveur d’un remaniement ministériel placé sous le signe d’une « démilitarisation » du gouvernement.

 

Il avait été limogé en compagnie des généraux Mamadouba Toto Camara à l’époque ministre de la sécurité et de la protection civile et Mamadou Korka Diallo, ministre de l’élevage.

 

Leur départ du gouvernement avait été salué par les ONG de défense des droits de l’Homme qui y voyaient ainsi, les perspectives d’un procès équitable pour les victimes du 28 septembre.

 

Dans un autre décret rendu public ce même lundi nuit Alpha Condé a nommé lundi 14 mars 2016, le président Condé a nommé Ibrahima Barbosa Soumah, précédemment préfet de Dubréka, comme nouveau préfet de Coyah. Younoussa Sylla, administrateur civil, précédemment secrétaire générale des collectivités décentralisées de Dubréka, dévient le préfet de cette ville.

Aussi, Cheik Diallo, précédemment préfet de Siguiri, devient le nouveau préfet de Kouroussa. Damou Kanté, précédemment préfet de Beyla, devient préfet à Kérouané et Lamine Cissé, administrateur civil, est promu préfet à Beyla.


Kaloumpresse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*