vendredi , 18 octobre 2019

Examens nationaux : la DCE de Matoto assure avoir rattrapé son retard

Le système éducatif dans la commune de Matoto affiche une bonne mine. C’est du moins ce qui ressort des propos du directeur communal de l’éducation de cette commune de Conakry.

 

Selon Ibrahima Kalil Konaté, Matoto qui abrite 62 établissements publics et 470 privés, connait une évolution « normale » des cours malgré la récente grève générale illimitée du syndicat.

 

Il estime à 53,85% le niveau d’exécution des programmes à l’élémentaire contre 52% pour le secondaire. Un léger retard quand on sait que les prévisions tablaient sur 55% pour les deux niveaux.

 

« Le retard accusé pendant la grève a été rattrapé », assure-t-il. « Il y avait un dispositif pédagogique qui pouvait résoudre les retards.  A l’heure où nous sommes, nous sommes correctement dans le délai d’exécution du programme », indique-t-il.

 

S’agissant des préparatif des examens nationaux, le directeur communal de l’éducation indique que  les candidatures sont bouclées. Et que les candidats normaux, tout comme les candidats libres au niveau de l’entrée en 7è, tous profils confondus (Franco-arabe et laïque), seront au nombre de 20.492. D’après lui, le nombre de centres retenus est de 56 pour 819 salles. En tout 1.632 surveillants seront mobilisés pour surveillance des examens de fin d’année.

 

Au niveau du BEPC, 16.489 candidats vont concourir. Ils seront surveillés par 1.318 surveillants 6 59 salles de classe reparties dans  56 centres.

Quand au baccalauréat unique, tous profils confondus, ils seront 20.685 candidats.

 

Au total, selon le DCE de Matoto, les candidats aux trois d’examens nationaux dans sa commune seront au nombre de 57.616.

Par Sériane Théa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*