mardi , 11 août 2020
Flash info

Paul Kagamé à Conakry, cinq accords vont être signés

Le président rwandais Paul Kagame est arrivé mardi 8 mars dans la soirée à Conakry pour « une visite d’Etat et d’amitié ». Le numéro 1 rwandais est arrivé dans la capitale guinéenne en provenance de Dakar où il a pris part à l’ouverture du forum du Next Einstein Forum ou le Forum mondial pour la science.

 

M. Kagamé qui compte briguer un troisième mandat à la tête de son pays après la révision constitutionnelle de l’an dernier a foulé le sol guinée à 17h40mn.

 

Il a été accueilli au bas de la passerelle par son homologue guinéen Alpha Condé. De l’aéroport de Conakry, l’hôte de marque des guinéens a été reçu au somptueux palais V au quartier des affaires Kaloum, où un banquet officiel a été organisé en son honneur.

 

Des visites de certaines infrastructures économiques sont prévues ce mercredi 9 mars à Conakry, selon le programme officiel établi par la Présidence guinéenne.

 

En attendant, selon le tout nouvel ambassadeur du Rwanda en Guinée, Stanislas Kamanzi,  les deux pays signeront à l’occasion de cette visite de Kagamé cinq accords de coopération dans divers domaines.

« La visite du président Kagame en Guinée se situe dans le cadre du renforcement des relations entre la Guinée et le Rwanda. C’est une opportunité entre les deux chefs d’État d’examiner les voies et moyens pour collaborer et établir des programmes de coopération en vue d’insuffler une certaine dynamique au développement de nos pays respectifs », a confié le diplomate à l’occasion d’une conférence de presse tenue à l’aéroport de Conakry.

 

« Il y aura des accords dans des domaines assez variés. Il y a tout d’abord l’accord cadre qui définit les grandes lignes de coopération. Il y a un accord qui va concerner les services, la mobilité des Guinéens et des Rwandais dans les deux pays par rapport surtout à l’obtention des visas de service et diplomatique de même que pour les passeports ordinaires. Un autre accord va être signé dans le cadre de la gouvernance, de l’agriculture, dans les secteurs de l’économie numérique, de la culture », a-t-il énuméré.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*