dimanche , 22 septembre 2019

Manifs de rue : l’opposition lance un ultimatum

L’opposition guinéenne a lancé ce lundi 7 mars un ultimatum au pouvoir d’opérer des changements sur le prix des hydrocarbures. Faute de quoi, elle va reprendre la rue.

 

L’opposition guinéenne veut-elle tenter sa chance là où l’intercentrale syndicale CNTG – USTG a échoué ? Lundi, en conclave, les leaders politiques des partis qui restent jusque-là dans l’opposition ont décidé d’attirer l’attention du gouvernement sur la nécessité de baisser le prix du carburant.

 

« Nous donnons au pouvoir jusqu’au 20 mars pour réduire son train de vie et baisser le prix du carburant », a prévenu le porte-parole de l’opposition Aboubacar Sylla.

 

Par Mamady Fofana

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*