samedi , 7 décembre 2019

Guinée : le chiffre ahurissant sur les détentions préventives illégales

Le ministre guinéen de la Justice, Me Cheick Sacko a révélé mercredi 2 février que 1548 personnes sont en détention préventive illégale dans les prisons du pays.

 

Le Garde des sceaux a déploré le fait que la plupart de ces détenus soient en prison pour des faits correctionnels. Alors que pour les faits criminels, les procédures sont souvent longues.

Selon le ministre de la Justice, une femme qui a été recensée par la commission chargée de faire la lumière sur les cas de détentions  a déjà passé 13 ans en prison pour « coups et blessure ayant entrainé la mort ».

Selon le président de ladite commission,Baïla Diallo, les détentions préventives souvent longues et illégales sont dues  au dysfonctionnement  dans les tribunaux de première instance où les chambres criminelles ne sont plus opérationnelles.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*