mardi , 10 décembre 2019

UFDG : Bah Oury écrit à Dalein mais ne désarme pas

On croyait les positions se rapprocher depuis mardi 1er mars, lorsque le vice-président exclu de l’UFDG, Bah Oury, a adressé un courrier au président du parti, Cellou Dalein Diallo, pour lui signifier son droit au recours interne. Et bien non.

 

Dans un courrier daté du mardi 1er mars et adressé à son président, Bah Oury rappelle que la décision de l’exclure du parti, prise le jeudi 4 février, « est en total désaccord avec les fondements légaux et démocratiques de l’UFDG ».

 

Dans cette logique, il rappelle exercer son droit au recours interne tout en espérant que la réaction du leader du parti, Cellou Dalein Diallo, « sera guidée par une réelle compréhension de l’intérêt bien compris » de l’intérêt de l’UFDG.

 

Ce mercredi 2 mars, Bah Oury est revenu à la charge pour apporter une précision de taille sur cette initiative.

 

A l’en croire, son courrier ne signifie nullement un abandon du combat pour sa reconnaissance en tant que 1er vice-président du parti. Il dit avoir envisagé cette démarche sur proposition de ses avocats, afin de se conformer aux principes juridiques.

« A travers les recommandations de mes avocats, j’ai pris cette décision pour respecter le règlement intérieur et les statuts de l’UFGD. Je suis les exigences juridiques pour que la vérité jaillisse. S’il m’avait écouté et accepté à la réunion, il n’y aurait pas eu de victime et des personnes en prison », a-t-il affirmé sur radio Nostalgie Guinée.

 

Pour le reste, Bah Oury dit donner dix jours au camp de Cellou Dalein Diallo. « S’ils ne me donnent pas une réponse satisfaisante, je porterai plainte pour mon exclusion du parti », a-t-il dit.

 

On rappelle que Bah Oury a porté plainte la semaine dernière au tribunal de Première instance de Dixinn contre X pour « tentative d’assassinat », « coups et blessures volontaires », ainsi qu’une deuxième plainte contre Cellou Dalein Diallo pour « dénonciation calomnieuse ».

Par Sériane Théa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*