mardi , 2 juin 2020

La Guinée à bout de souffle entame son 4è jour de grève aujourd’hui

La Guinée est entrée ce jeudi 18 février dans son quatrième jour de grève générale illimitée. La circulation paralysée, l’économie au ralenti, le pays est à bout de souffle alors que les pourparlers entre gouvernement et syndicats ont encore échoué  la nuit dernière.

 

Les discussions achoppent sur la baisse du prix du carburant. Les syndicats exigent désormais 5500 francs guinéens. Le gouvernement pour sa part demande du temps pour étudier la question.

« Sur les 13 points inscrits à l’ordre du jour, nous sommes pratiquement d’accord sur les 12. Il reste le fameux point concernant le carburant », a commenté le ministre Porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara.

Pour leur part, la CNTG et l’USTG a indiqué que la grève continue. « Nous ne sommes pas tombés d’accord, la grève continue. Comme tous les matins, on va rendre compte à nos mandants de ce qui s’est passé », a dit leur porte-parole Mamadou Mansaré.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*