dimanche , 15 décembre 2019

Grève générale : voici les secteurs qui seront touchés dès mercredi

L’intercentrale syndicale a menacé ce mardi de durcir le ton à partir de demain afin de mettre une pression supplémentaire sur le gouvernement dans la résolution de la crise.

 

Selon le Porte-parole de l’intercentrale syndicale CNTG-USTG, le  mouvement est suivi sur toute l’étendue du territoire national.  Mamady Mansaré a confié à notre rédaction que les revendications liées au régime des pensions, les conventions collectives par branche, l’indemnité de départ à la retraite, la suppression des barrages non conventionnels et la baisse du prix du carburant sont les points fondamentaux de leur plateforme revendicative. « Il n’est pas question de suspendre la grève sans obtenir un accord sur ces points », a-t-il confié.

 

D’après Mansaré les travailleurs des compagnies minières comme la SAG, la CBG et la SMD sont déjà en grève. Et dès demain, ceux du port et de l’aéroport cesseront d’assurer le service minimum si un consensus ne se dégageait pas ce soir.

 

Hier les deux parties (gouvernement et syndicat) n’ont pu se rencontrer pour discuter des exigences de la CNTG et de l’USTG.

 

Pour le syndicat, l’argument du gouvernement relatif à l’amoindrissement des recettes ne tient pas. « Ce n’est pas la Guinée seule qui a connu Ebola mais la Sierra Leone vient de baisser son prix du carburant », a dit Mansaré.


Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*