mercredi , 5 août 2020

Guinée – grève syndicale : les banques ouvertes de force !

Les banques primaires guinéennes ont été obligée lundi 15 février à ouvrir en dépit de la grève générale illimitée déclenchée par l’intercentrale syndicale CNTG-USTG.

 

L’opération commando était conduite par le gouverneur de la BCRG, le Dr Louncény Nabé. Accompagné d’un impressionnant staff, le banquier a procédé à l’ouverture une par une des banques primaires situées dans la commune de Kaloum.

 

Partout, le Gouverneur et son équipe ont exigé et obtenu (sans le consentement des travailleurs) l’ouverture des sièges des institutions bancaires.

 

« Qu’il y ait personne ou pas, ouvrez d’abord », a exigé le gouverneur de la BCRG, tout en indiquant aux travailleurs de ces banques qu’ils n’étaient obliger d’assurer le service.

 

Naturellement, la démarche a été désapprouvée par la Fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée (FESABAG) qui a parlé d’un coup de force visant à masquer les réalités du pays.

 

« Ils sortent de leurs bureaux pour venir imposer l’ouverture des banques. Les caisses de l’Etat sont vides, il n’y a rien. Le président a été trompés », a asséné le secrétaire général de cette fédération, Abdoulaye Sow.

 

Le hic est que les banques ont été effectivement ouvertes mais les guichets en interne restent fermés.

 

Par Elie Ougna

+224 622 85 68 59

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*