lundi , 14 octobre 2019

La menace terroriste concerne plutôt toute l’Afrique de l’Ouest, selon Ibn Chambas

La menace terroriste ne concerne pas un seul pays en Afrique de l’ouest mais elle est perceptible dans les autres pays de la région, a déclaré dimanche à Addis-Abeba, le représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unions pour l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas.

S’exprimant dans une interview avec APA en marge de la 26è session ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement dans la capitale éthiopienne, il estime que même si des pays comme le Nigeria, le Niger ou le Mali sont fortement secoués par le phénomène, les autres nations ont renforcé leurs dispositifs sécuritaires.

Compte tenu de l’expansion fulgurante du terrorisme en Afrique et dans le monde, Mr Chambas plaide pour « une approche globale pour mieux lutter contre l’extrémisme ».

Face à la diversité des modes opératoires des groupes terroristes, les échanges d’informations et de stratégies aideraient à mieux contrer ce phénomène car précise-t-il « aucun pays n’est pas aussi fort pour lutter seul contre le terrorisme ».

Alors que des groupes terroristes notamment Boko Haram et Alqeada dans le Maghreb (Aqmi) opèrent dans la zone ouest-africaine et centrale, d’autres mouvements du genre, comme les Shebab constituent la menace dans la Région des Grands Lacs déjà meurtrie par les crises politiques internes aux Etats.

APA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*