mercredi , 19 décembre 2018

L’ancien ministre des Mines Kerfalla Yansané sollicité à la Présidence

Pas de repos pour l’ancien ministre des Mines et de la Géologie Kerfalla Yansané. Une semaine après le remaniement ministériel qui l’a vu partir du département des mines, son expertise a été à nouveau sollicitée par le président de la République.

 

Kerfalla Yansané revient aux affaires. Cette fois en tant que ministre d’Etat à la Présidence de la République. Selon le décret présidentiel qui annonce sa nomination, il sera chargé de conseiller le président sur les relations avec les institutions multilatérales de financement, des fonds souverains et des fonds d’investissements publics et privés ainsi que sur les questions monétaires et bancaires. »Le ministre d’Etat à la Présidence travaillera en étroite collaboration avec les membres du pool économique à la présidence de la République », ajoute le décret.

 

Yansané a officiellement quitté le ministère des Mines le 7 janvier courant. Pendant la passation de service avec son successeur Abdoulaye Magassouba, il a évoqué deux années de difficultés au ministère des Mines, marquées par deux phénomènes majeurs. La crise économique mondiale caractérisé par la chute des cours des matières premières, et l’épidémie d’Ebola qui a retardé d’importants projets comme Simandou.

 

Il avait invité son successeur à poursuivre l’audit du cadastre minier et donner un coup d’accélérateur au projet Simandou. « La revue des conventions a été retardée à cause d’Ebola. Je souhaite qu’elle puisse être menée à son terme dans les mois qui viennent », a-t-il émis.

 

Kerfalla Yansané avait toutefois annoncé qu’il profitait de son départ pour se « reposer » et se mettre au service de sa famille après 30 ans de travail « sans un jour de vacances ».

 

Par Elie Ougna

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*