dimanche , 24 mai 2020

Malaise diplomatique entre les ministres des Affaires étrangères sortant et entrant

L’heure est aux cérémonies de passation de service entre les anciens et les nouveaux ministres. Aux affaires étrangères, le ton n’était pas tout à fait diplomatique entre le ministre sortant, François Louncény Fall et son successeur Makalé Camara.

 

La passation de service intervenu mercredi dernier au ministère des Affaires étrangères s’est déroulée de manière particulière.

Et c’est le ministre sortant qui a ouvert le bal. Dans son discours, le ministre a bel et bien rappelé les réalisations faites par son département. Parmi celles-ci figurent les conférences internationales dont celle de l’OCI à Conakry, et le retour de la Guinée sur la scène mondiale.

 

Mais dans un sévère réquisitoire, Fall a déploré le manque de fonds pour la rénovation du département. Toute chose qui a abouti à l’organisation de la passation sous une tente. Il a aussi regretté la mise à l’écart de son équipe dans l’organisation d’autres évènements qui relèvent pourtant de leur domaine de compétence. Enfin, il a regretté l’arrestation de certains de ses collaborateurs, soupçonnés de trafic de faux passeports diplomatiques. Un dossier qui, selon son analyse, est sciemment monté pour nuire. Bref pour Fall, l’atmosphère était telle qu’il était pressé de quitter la tête de ce ministère.

A la nouvelle patronne des lieux de saisir la balle au rebond. Dame Makalé Camara, a vite fait de remettre les choses au clair. Selon la nouvelle cheffe de la diplomatie guinéenne, cette nébuleuse affaire de trafic de passeports a largement terni l’image de prestige du ministère des Affaires étrangères. Et la Justice fera la lumière  pour que les auteurs subissent les rigueurs de la loi.

Par Elie Ougna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*