vendredi , 13 décembre 2019

Cellou Dalein Diallo a regagné Conakry

Le chef de file de l’opposition guinéenne, président de l’UFDG et candidat malheureux lors de la dernière élection présidentielle, Cellou Dalein Diallo, a regagné dimanche Conakry après un long périple de deux mois et demi.

 

L’ancien Premier ministre de Lansana Conté était accompagné de son épouse, Hadja Alimatou Diallo. Accueilli au salon d’honneur de l’aéroport de Conakry Gbessia par un membre du Bureau exécutif de son parti, Aliou Condé, également un ancien ministre de Lansana Conté, Dalein s’est dit « heureux de retrouver son pays après une longue absence, pour poursuivre le combat jusqu’à l’avènement d’une Guinée unie et juste ».

 

Une chose reste claire, son retour ne sera pas de tout repos. Il mettra certainement l’occasion à profit pour mettre un peu d’ordre dans la maison commune UFDG, surtout que des voix commencent à s’élever au sein de ce parti pour réclamer son départ. Lamine Barry, un ancien cadre a récemment ouvert une brèche, en lui demandant de tirer les conclusions de ses différents et désormais multiples échecs lors des dernières consultations électorales.

 

On se souvient que le sieur Barry avait écopé d’une sanction pour cette « indiscipline ». L’autre front auquel Dalein fera face est l’arrivée pour mi-janvier de son vice-président Bah Oury, qui vient de bénéficier d’une grâce présidentielle depuis son exile parisien. Bah Oury ne cache plus ses ambitions de reprendre le parti UFDG qu’il a fondé de ses propres mains et céder en quelque sorte à son aîné Dalein Diallo.

 

Par voix de communiqués, les deux camps se sont récemment accusés ouvertement de corruption. Si les supporters de Dalein soupçonnent Bah Oury d’avoir obtenu du chef de L’État 200 000 euros pour casser le parti, ceux de l’ancien exilé politique nient en bloc, et dénoncent de nombreux détournements de millions de dollars appartenant à l’UFDG. Ils accusent également Dalein d’avoir détourné plusieurs autres millions de dollars, provenant d’investisseurs nigérians.

La nomination de Sidya Touré comme Haut représentant du chef de L’État Alpha Condé est aussi un autre challenge que Cellou Dalein devra considérer.

Il mettra bien sûr l’occasion à profit pour reconfigurer l’opposition, dans la perspective des joutes futures. C’est désormais un secret de polichinelle: le basculement de son ancien alliés Sidya Touré dans la mouvance n’a pas été bien accueilli par Cellou Dalein Diallo et ses hommes. Dans son adresse à ses compatriotes le 31 décembre 2015, il a même dénoncé les hommes politiques qui n’hésitent pas selon lui à pratiquer  »la politique du ventre », (Sic).

 

Alpha Camara Gatineau,

CANADA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*