samedi , 25 mai 2019

Coopération : l’auto-bilan du ministre Koutoub Moustapha Sanoh

Le ministre de la Coopération internationale, Dr Koutoub Moustapha Sanoh, a dressé hier mardi 29 décembre le bilan de son quinquennat à la tête de ce département. Un bilan qu’il présente comme élogieux et satisfaisant au regard de la mission qui lui avait été assignée.

 

Ce bilan, dit-il, est non seulement le résultat des actions menées sur le terrain, mais aussi de la poursuite du programme de reformes politiques, économiques et sociales, mené sous l’impulsion du président de la République.

 

Ainsi donc, selon le ministre de la Coopération du gouvernement sortant, les démarches menées par son équipe ont permis la mobilisation de 1,15 milliard de dollars au cours des cinq dernières années.

 

Les ressources mobilisées ont permis le financement des projets relatifs à la bonne gouvernance, au développement des services sanitaires, à l’assainissement et à l’hydraulique villageoise, au développement des cantines scolaires. Elles ont aussi contribué au financement du désenclavement des zones de production, à l’électricité, à la lutte contre le VIH/ Sida, ainsi qu’à des aides budgétaires provenant de divers partenaires. « La réalisation de ces projets a eu un impact durable sur les populations guinéennes et a contribué grandement dans la lutte contre la pauvreté », a fait remarquer le ministre.

Par ailleurs, il a souligné que la coopération multilatérale avec les agences du système de Nations-unies a été marquée par la signature et la mise en œuvre des Plans de Travail annuels (PTA). Les objectifs de ces plans ont participé à la mise en œuvre des OMD et à la réduction de la pauvreté.

 

Avec la CEDEAO, la coopération a abouti à l’annulation de la dette de la Guinée à hauteur de 20 millions de dollars.

 

Dr Koutoub Moustapha Sanoh s’est dit fier de la certification  »ISO » décernée à son département. Preuve, selon lui, que les efforts de son équipe pour la promotion de la bonne gouvernance ont été reconnus par des observateurs indépendants.  « Le ministère de la coopération internationale est le seul établissement public en Guinée ayant bénéficié de ce prix », s’est-il félicité.

 

Rappelons que le ministère de la Coopération internationale change de nomenclature dans le futur gouvernement. Il fusionnera avec celui du Plan pour donner naissance au ministère du Plan et de la Coopération internationale. Koutoub Moussa Sanoh restera-t-il aux commandes de ce nouveau ministère ? C’est là toute la question.

 

Sériane Théa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*