mardi , 15 octobre 2019
Flash info

Grâce présidentielle: Le commandant AOB, Fatou Badiar et consorts resteront en prison

Le chef de l’Etat le président Alpha Condé a scellé le sort de AOB, Fatou Badia et consorts, en annonçant samedi qu’il ne comptait plus apporter aucune grâce durant ce deuxième mandat.

 

 

Le nouvel élu qui a prêté serment il y a une semaine s’exprimait ainsi samedi,  à l’occasion de la rencontre hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel, le parti qui l’a porté candidat à la présidentielle du 11 octobre dernier.

 »J’ai décidé que je n’accorderai plus de grâce à personne d’autre au cours de ce deuxième mandant. Il faut que les gens apprennent à respecter la loi », a indiqué le chef de l’Etat.

Alpha Condé vient ainsi de couper court aux supputations qui ennonçaient une grâce possible pour le Commandant AOB, Fatou Badiar Diallo ainsi que d’autres détenus, après la libération de 171 d’entre eux.

Cette dernière sortie du président Condé a dit-on brisé le rêve des enfants de Mme Badiar, qui espéraient retrouver leur mère dont la santé dit-on, n’est pas des plus réluisantes.

Le commandant Alpha Oumar Barry, AOB et dame dame Fatou Badiar ont été arrêtés et condamnés dans l’affaire dite de l’attaque contre la résidence du chef de l’Etat en juillet 2011.

Alpha Camara
Gatineau, CANADA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*