jeudi , 22 août 2019

Bien que grâcié Bah Oury affiche son insatisfaction

Bah Oury a bénéficié hier jeudi 24 décembre d’une grâce présidentielle. La décision du Chef de l’Etat efface de facto sa condamnation par contumace à la réclusion à perpétuité en 2013 pour son rôle présumé dans l’attaque de la résidence privée d’Alpha Condé à Kipé, en banlieue de Conakry.

 

Selon le vice-président de l’UFDG, la décision d’Alpha Condé est salutaire. Mais il estime que le président Alpha Condé peut encore renforcer le processus de décrispation politique amorcé en élargissant les autres détenus.

 

« Cette grâce présidentielle est un grand pas pour la décrispation politique en Guinée. La libération des autres détenus renforcera l’élan », a-t-il souligné son compte Twitter. « Suite à la grâce présidentielle, la décrispation politique concerne toute la Guinée. Nous serons tous gagnants au delà de nos clivages ».

 

L’ancien ministre de la Réconciliation nationale a salué par ailleurs « cadeau de Noël » tout en rassurant qu’il garde l’espoir pour  »les autres qui attendent d’être libérés ».

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*