jeudi , 23 mai 2019

Alpha Condé, Père Noël pour Bah Oury et 170 autres condamnés

C’est un véritable cadeau de Noël. Le président Alpha Condé a gracié en effet, le jeudi 24 décembre, des détenus parmi lesquels figure le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée Amadou Bah Oury.

 

Bah Oury, ancien ministre de la Réconciliation nationale et  vice-président de UFDG Amadou Oury Bah peu maintenant rentré au pays sans crainte de se retrouver à la Maison centrale de Conakry.

 

Condamné samedi 13 juillet par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité pour son rôle présumé dans l’attaque contre la résidence privée du président Alpha Condé en 2011, il a été gracié par ce dernier par un décret publié hier 24 décembre 2015. Sa condamnation par la Cour d’appel de Conakry avait été assorti de la confiscation de ses biens.

 

Depuis quelques mois, on notait un rapprochement entre le Chef de l’Etat et l’opposant le plus critique au sein de l’Union des forces démocratiques de Guinée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*