mercredi , 19 décembre 2018

Simandou Sud livre la première version de l’Étude de Faisabilité Bancable (EFB) de la Mine (communiqué)

Conakry – Les hauts représentants du Projet Simandou Sud ont soumis au gouvernement guinéen le 14 décembre 2015 la première version du plan de développement de la mine de Simandou. Cette version 1 de l’Étude de Faisabilité Bancable de la Mine (EFB Mine) se fonde sur des soumissions de contractants internationaux et fournit une première ébauche du coût en capital, du calendrier de construction et des possibilités de commercialisation pour la mine du Projet Simandou.


M. Alan DAVIES, Président Directeur Général de Rio Tinto Diamants & Minéraux, et M. BAO Yu, Président de Chinalco Iron Ore Holdings (CIOH), ont présenté la version 1 de l’EFB Mine au gouvernement au nom des quatre actionnaires du projet, qui comprennent: la République de Guinée, Rio Tinto, un consortium d’investisseurs chinois (CIOH) et la Société financière internationale (IFC).

Les dirigeants de Simandou Sud ont par ailleurs représenté les actionnaires lors de l’investiture de Son Excellence Professeur Alpha Condé pour son deuxième mandat en tant que Président de la République de Guinée.

Alan Davies a dit « c’est avec grand plaisir que nous remettons aujourd’hui la première version du plan de développement de la mine de Simandou au gouvernement guinéen. Celle-ci est une étape clé du projet et a été livrée à la date convenue. Je suis aussi très honoré d’avoir assisté à l’investiture de Son Excellence Alpha Condé en tant que Président de la République. »

Bao Yu a dit « nous sommes satisfaits de voir un des jalons de l’EFB complété par les partenaires du projet, qui ont fait tout leur possible pour atteindre ces objectifs. Afin de s’assurer que la livraison en mai 2016 de l’EFB soit de grande qualité, les partenaires du projet continueront à examiner de manière mensuelle les avancements de chaque partie quant à leurs obligations respectives ».

Les entreprises de construction chinoises CHEC et CRCC sont en train d’entreprendre la version 1 de l’EFB Infrastructures, qui sera remise au gouvernement guinéen fin décembre 2015. L’EFB Infrastructures fournira une première ébauche du coût en capital, du calendrier de construction des éléments ferroviaires et portuaires du projet.

Une version finale de l’EFB du projet Simandou Sud sera soumise en mai 2016, en même temps que les Activités Facilitatrices de l’État (AFE). Les AFE sont les engagements de l’État guinéen pour soutenir le développement du projet avant la phase de construction et couvrent les domaines suivant : la fiscalité et les douanes, les permis et approbations, les visas pour les travailleurs étrangers, la réinstallation des communautés, le contenu local, les relations industrielles, et la sécurité.

La livraison de l’EFB et des AFE sont des conditions essentielles nécessaires à la formation du Consortium d’Infrastructures et le financement du projet.

– fin –

À propos du Projet Simandou Sud

Simandou Sud est un projet d’extraction de minerai de fer de classe mondiale situé dans le sud-est de la Guinée. Les partenaires de Simandou Sud comprennent la République de Guinée (7,5%), Rio Tinto (47%), Aluminum Corporation of China (“Chinalco”) (41%) et la Société financière internationale (“IFC”) (4,6%), membre du Groupe de la Banque mondiale.

Il s’agira du plus grand projet intégré de minerai de fer et d’infrastructures jamais réalisé en Afrique, et pouvant contribuer à la transformation de l’économie guinéenne et des infrastructures de transport du pays. Le projet comprend trois composantes principales :

. Une mine de fer à haute teneur (blocs 3 et 4) d’une capacité de production annuelle s’élevant à 100 millions de tonnes à plein rendement;

. Un nouveau chemin de fer trans-guinéen à usagers multiples de 650 km, qui acheminera le minerai jusqu’à la côte guinéenne;

. un nouveau port en eau profonde à usagers multiples situé dans la préfecture de Forécariah.

À propos de Rio Tinto

Rio Tinto est un groupe international, leader de l’exploitation minière, ayant son siège social au Royaume-Uni et combinant Rio Tinto plc, une société cotée en bourse à Londres et au NYSE avec Rio Tinto Limited, cotée à la bourse australienne, l’Australian Securities Exchange.

Rio Tinto s’occupe de prospection, d’exploitation et de traitement de ressources minérales. Les principaux produits concernés sont l’aluminium, le cuivre, les diamants, le charbon thermique et métallurgique, l’uranium, l’or, les minerais industriels (borax, dioxyde de titane et sel) et le minerai de fer.

Les activités sont d’envergure mondiale, et Rio Tinto est solidement implanté en Australie et en Amérique du Nord et possède d’importantes entreprises en Amérique du Sud, en Asie, en Europe et en Afrique.

À propos de Chinalco

Aluminum Corporation of China (“Chinalco”) est une importante entreprise publique directement supervisée par le gouvernement central chinois. Chinalco est une société internationale diversifiée en ressources minérales et une des plus grandes sociétés diversifiées minières et de métaux en Chine.

Chinalco est un chef de file dans le traitement des minéraux non ferreux. La société effectue l’exploration et l’exploitation minière, le traitement de diverses ressources minérales, y compris la bauxite, le cuivre et d’autres métaux, et fournit des services techniques et d’ingénierie pour l’industrie minière.

Basée à Pékin, Chinalco exerce des activités, avec ses filiales, dans 22 provinces en Chine et possède 15 bureaux à l’étranger dans 10 pays et régions.

À propos d’IFC

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution de développement au service du secteur privé dans les marchés émergents. Nous travaillons avec plus de 2 000 entreprises partout dans le monde et tirons parti de nos capitaux, de notre expertise et de notre influence pour susciter des occasions là où les besoins sont les plus criants.

Durant l’exercice 2015, nos investissements à long terme dans les pays en développement se sont élevés à près de 18 milliards de dollars. L’aide au secteur privé joue un rôle essentiel dans le cadre des efforts mondiaux visant à mettre fin à l’extrême pauvreté et à stimuler la prospérité de tous.

Pour plus d’information, visitez le site www.ifc.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*