jeudi , 28 mai 2020

La Cour constitutionnelle rectifie le tir

La Cour constitutionnelle a rectifié le tir ce lundi 21 décembre. Le président de la République juré de « faire respecter » scrupuleusement la Constitution guinéenne à ses compatriotes.

 

L’omission de cette expression au cours de la prestation de serment en début de semaine dernière avait provoqué l’ire des juristes et constitutionnalistes. A l’imagine de l’analyste Mohamed Camara, les juristes avaient appelé à une reprise de la prestation de serment par le président en lui faisant prononcer textuellement l’article 35 de la Constitution.

 

Conformément à l’esprit de cet article, il a dit « Moi Alpha Condé, Président de la République élu conformément aux lois, je jure devant le Peuple de Guinée et sur mon honneur de respecter et de faire respecter scrupuleusement les dispositions de la Constitution, des lois et des décisions de justice, de défendre les Institutions constitutionnelles, l’intégrité du territoire et l’indépendance nationale. En cas de parjure que je subisse les rigueurs de la loi. »

 

Au cours de la première prestation de serment, le locataire du Palais présidentiel avait omis le passage « et de faire respecter ». Ce qui fut prononcé aujourd’hui.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*