mardi , 20 novembre 2018

Blatter mérite le prix Nobel de la paix, selon Poutine

Le président russe Vladimir Poutine a estimé, jeudi, que l’ex-dirigeant de la Fifa Sepp Blatter méritait le prix Nobel de la paix. Le Suisse, suspendu de toutes fonctions par la Fifa et dans le viseur de la justice, est soupçonné de corruption.

Alors que le président démissionnaire de la Fifa Joseph Blatter a été entendu, jeudi 17 décembre, par le Comité d’éthique de la Fifa pour s’expliquer sur des soupçons de corruption, un soutien de poids est venu s’ajouter à sa défense.

Sepp Blatter est un « homme respectable » qui mérite le prix Nobel de la paix en raison de « sa contribution colossale dans le domaine humanitaire », a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors de sa traditionnelle conférence de presse annuelle.

Un « travail considérable pour le football mondial »

« Joseph Blatter a fait un travail considérable pour le football mondial. […] Voilà la personne à qui il faut donner le prix Nobel de la paix », a estimé le président de la Russie, alors que la Fifa est ébranlée par un scandale de corruption concernant, notamment, les conditions d’attribution du Mondial-2018 à la Russie.

Blatter, réélu au printemps 2015 avant d’annoncer dans la foulée qu’il allait remettre son cinquième mandat lors d’un congrès électif le 26 février, est sous l’effet d’une suspension provisoire depuis le 8 octobre et jusqu’au 5 janvier.

Il avait été suspendu de ses fonctions quelques jours après l’ouverture de procédures judiciaires en Suisse à son encontre pour un paiement de 1,8 million d’euros au président de l’UEFA Michel Platini, mais aussi parce qu’il est soupçonné d’avoir signé un contrat de droits TV présumé déloyal envers la Fifa concernant les Coupes du monde 2010 et 2014.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*