vendredi , 15 novembre 2019

Inédit : Alpha Condé reconnaît les efforts de la presse nationale

Le président Alpha Condé a remercié lundi la presse nationale pour ses efforts en faveur de la démocratisation et du développement socio-économique du pays. Une surprise aux allures d’un cadeau de fin d’année venant d’un chef d’Etat qui avoue ouvertement ne pas écouter les radio, ni lire les journaux et les sites d’informations.

 

Le Chef de l’Etat guinéen a surpris les journalistes de son pays pendant sa cérémonie de prestation de serment. Lundi 14 décembre, en effet, il s’est dit reconnaissant à l’endroit de la presse guinéenne pour son rôle pendant l’élection présidentielle du 11 octobre dernier. « Je félicite l’ensemble de la presse nationale qui a forcement contribué à la sérénité et au bon déroulement du scrutin. Je tiens à le relever à saluer son travail », a-t-il souligné dans son discours officiel devant la Cour constitutionnelle et 13 autres présidents venus à Conakry, pour l’occasion.

 

Ces propos surprennent plus d’un. Puis qu’Alpha Condé semble snober la presse guinéenne depuis le début de son premier mandat à la tête de la Guinée en décembre 2010. Grand « ami » de la presse pendant sa lutte politique au sein de l’opposition, il maintient celle-ci à distance depuis son arrivée à Sèkhoutoureyah.

 

Aucune interview n’a été accordée aux journaux de la place en dehors des conférences de presse sporadiques. Les exclusivités émanant de lui sont réservées aux médias étrangers. A charge pour les journalistes guinéens de relayer l’information par la suite en citant leurs confrères de l’étranger. Il préfère souvent juter l’anathème contre les journalistes locaux qu’ils jugent « mal formés et partisans ».  « Je ne lis aucun journal, je ne vais pas sur Internet et je n’écoute pas les radios », avait-il dit en 2014 au cours d’une de ses conférences de presse.

 

Cette reconnaissance (enfin!) affichée va-t-elle désormais changer le rapport entre le président et la presse nationale ? Les journalistes guinéens l’espèrent vivement.

 

Kaloumpresse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*